Ouest Canada - Les Rocheuses canadiennes

Ouest Canada - Les Rocheuses canadiennes Peu de paysages dans le monde sont comparables aux Rocheuses canadiennes.
Situés dans l’ouest du Canada, leur seul nom suggère des montagnes d’une splendeur sans pareil. Aussi éprouve t’on une merveilleuse surprise en découvrant à quel point les éloges qui en ont été faites sont grandement méritées.
Sommet déchiquetés couverts de glace et de neige, glaciers gigantesques, forêts magnifiques, et lacs couleurs émeraude, tout concourt à la beauté et à la majesté de ces paysages grandioses.
L’ouest du Canada, et les Rocheuses en particulier, abritent loups, ours, oiseaux et quantité d’autre animaux. Les Rocheuses canadiennes sont l’un des plus grands espaces naturels protégés du monde.
Quatre magnifiques parcs naturels accolés ce partage cette immense beauté. Banff et Jasper, les deux plus connu puis Yoho et Kootenay.

L’histoires des Rocheuses canadiennes

moraine lac- Les Rocheuses canadiennes

Les rocheuses sont connues dans le monde entier depuis 1889. C’est un écrivain anglais Douglas Slader qui utilisa le tout nouveau chemin de fer du pacifique pour parvenir à la « nouvelle suisse ».
A cette époque les villes de l’ouest Canada comme Edmonton ou Galgary sont deja touristiques, les Rocheuses demeurent sauvages, rocailleuses et inhabitées.
Les rocheuses s’étendent du Yukon dans l ouest du Canada au sud du Mexique. Mais c’est dans l’ouest Canada qu’on retrouve les plus hauts et spectaculaires sommets.
Férocement et fidèlement protégées dans l’un des groupement de parc nationaux les plus important au monde, les Rocheuses canadiennes sont un havre essentiel a d’entiers écosystèmes de montagne.
Depuis 1984, L’ONU considère les parcs nationaux de Banff, Jasper, Yoho et Kootenay comme un gigantesque Site du patrimoine mondiale. En 1990 les parcs provinciaux de Mount Assiniboine, Mount Robson et Hamber étaient inclus à la liste.

Sommets et lacs des Rocheuses canadiennes

maligne lac- Les Rocheuses canadiennes

Aux yeux des Americains et des europeens, les rocheuses canadiennes ne sont pas très élévées. La plupart des sommets avoisinent les 2000 à 3000 m, soit 1000 m de moins que les Alpes et le mont blanc.
Pourtant, les Rocheuses semblent élevées d’une part parce qu’elles partent de basses vallées, et aussi parce qu’elles ont été beaucoup moins usées par l’érosion.

Le bleu émeraude des lacs des rocheuses est dû à des particules de boue glaciaire qui sont charriées au moment de la fonte des neiges. Ces particules très fines absorbent toutes les couleurs visibles du spectre lumineux, sauf le bleu et le vert. En hiver ou au printemps, avant la fonte des neiges, les lacs retrouvent une couleur plus normale, bleu pâle.